L’Eco-Construction Bioclimatique

Eco Construction Bbc Ou Passif

 

img_4825
La conception et architecture bioclimatique

L’architecture Bioclimatique gagne ses valeurs par la qualité d’une conception architecturale qui tire parti au maximum des agents du climat extérieur (soleil, vent, pluie…) pour optimiser le climat intérieur (production de chaleur, de fraîcheur, hygrométrie…) La conception bioclimatique est dite passive car elle utilise les espaces et les structures même du gros œuvre du bâtiment, par différence avec les systèmes actifs, comme les capteurs solaires, qui sont des appareillages additifs.

Principes constructifs

Dans la construction neuve en béton de chanvre, plusieurs principes peuvent être choisis :
Une ossature bois noyée devra toujours être construite à la base:

Ossature
– Principe poteau poutre + ossature légère intermédiaire
– Principe ossature pleine légère
– Dans certains cas ossature métallique
– Poteaux poutres + remplissage bloc de chanvre

Parements exterieurs
– Enduit chaux sable ( teinté dans la masse, ou badigon de chaux coloré )
– Bardage bois
– Colombage apparent

Parements intérieurs
– Enduit chaux sable ( teinté dans la masse, ou badigon de chaux coloré )
– Terre crue
– Plaques de fermacell ( prêtes à peindre )
– Bardage voliges

Le béton de chanvre doit être vu, non pas comme un matériau structurel, mais comme un matériau isolant massique : il s’agit d’un ancien complexe de murs à ossature bois.
Seuls les complexes de murs à ossature bois perspirants (ouate de cellulose ou fibres de bois) peuvent être comparés aux murs à béton de chanvre.
Dans ce cadre, et dans le contexte actuel, le béton de chanvre n’a pas d’égal au vu de ses qualités sur le marché de la construction.
Il ne faut pas confronter le chanvre et le bois, car le meilleur allié du bois doit être le chanvre, au regard de ses qualités, et inversement, le chanvre doit s’appuyer sur la construction bois.
Votre maison passive en PACA. L’obtention d’un comportement performantiel dit » maison passive « , est sans aucun doute, non seulement réalisable en béton de chanvre, mais bien plus vertueux, face aux matériaux conventionnels.
CONSTRUCTION BBC OU PASSIVE OUI MAIS A ISOLATION REPARTIE AVEC UN COMPORTEMENT HYGROTHERMIQUE A CHANGEMENT DE PHASE C’EST ENCORE MIEUX !!!
L’électricité : 20 % d’augmentation d’ici 2016 !!!, STOP AUX CLIMATISATIONS L’ETE GRACE A LA CLIMATISATION NATURELLE.
( Le béton de chanvre est le seul matériaux de construction écologique, capable d’obtenir des résultats de conforts et d’économies bien plus vertueux face aux résultats de l’étude thermique dynamique).

COURBE DES TEMPERATURES ESTIVALES ( simulation thermique dynamique ) d’une de nos réalisation.

 

xcourbe-comparaison-daniel-jpg-pagespeed-ic-adpyx0szn

En vert température extérieure
En rouge notre réalisation en béton de chanvre
En bleu scénario sur la même maison en ossature bois classique
On remarque que la maison en béton de chanvre n’est pratiquement pas influée par la température extérieure. Ceci est du à une très bonne inertie qui évite ainsi des variations de températures. Pas plus de 24° à l’intérieur, alors qu’à l’extérieur il fait 30,3 ° !!
La petite montée en température vers 19h s’explique par le scénario de puissance dissipé par la cuisine (l’heure du repas)

VOTRE MAISON BBC EN BETON DE CHANVRE, ( version haut de gamme, enduit extérieur à la chaux aérienne ), PRETE A PEINDRE à partir de 1750 euros/ht/M².

Système constructif en béton de chanvre projeté dit « à isolation répartie »

Les systèmes constructifs à isolation répartie, permettent de réduire les ponts thermiques de structures des planchers intermédiaires et refends. Ils permettent également de tirer parti de l’inertie des murs pour récupérer les apports solaires en hiver et pour réduire l’inconfort en été.
Dans un bâtiment répondant au label BBC –eiffinergie, ou RT 2012, les niveaux de performances thermiques des parois courantes seront choisis pour que l’ensemble parois et ponts thermiques satisfasse les valeurs de résistances thermiques et de ponts thermiques décrites ci-dessus. Une attention particulière sera portée à l’épaisseur des parois et à leur niveau d’isolation.
Le lambda du béton de chanvre varie de 0.056 à 0,076 selon les densités . Les exigences moyennes BBC à prendre en considération par rapport au coefficient de rigueur climatique (0.9) pour les murs, varient autour d’une valeur R de 3,8.  Avec 30 cm de béton de chanvre projeté nous obtenons un R de 4.

Toiture et isolation en rampant sous toiture
Il est nécessaire de définir une épaisseur d’isolation importante, ce qui aura pour effet de diminuer fortement les déperditions thermiques en hiver et d’apporter un meilleur confort d’été thermique d’été. En effet les toitures recevant une quantité importante de rayonnement solaire, le confort d’été peut être problématique. Des précautions doivent être prises, notamment l’inclusion des fenêtres.
Dans tous les cas de fortes résistances thermiques d’isolant seront à mettre en œuvre, soit entre et sous chevrons, soit par l’extérieur, en sur toiture et caisson de toitures.
La réflexion sur l’inertie d’un produit isolant en toiture devra être mise en avant, afin d’obtenir un déphasage supérieur à 8 heures, et d’absorber les fortes chaleurs estivales pour un meilleur confort sous toit.
Exemple de mise en œuvre : béton de chanvre à 220 kg de masse volumique, ouate de cellulose densité à 55 kg.
Les exigences moyennes BBC ou RT 2012, à prendre en considération par rapport au coefficient de rigueur climatique (0.8) pour les toitures varient entre une résistance Thermique de 6.6 à 7.8.
Exemple : Avec 30 cm de ouate de cellulose insufflée nous obtenons un R de 7.69. Le béton de chanvre n’a pas cette performance, mais compense par sa forte densité qui lui confère une inertie plus importante pour un meilleur confort d’été. A noter que des tests sont en cours pour augmenter le lambda des bétons spécifiques aux toitures, afin de trouver le meilleur compromis Résistance Thermique / Inertie. Notre choix est donc de jouer la mixitée des matériaux, en utilisant du béton de chanvre en sous face afin d’obtenir un bon confort d’été, en plus d’une bonne étanchéiété à l’air, et de la ouate de cellulose au dessus pour compléter la valeur thermique du complexe. Les 2 réunis, nous font obtenir une toiture performante et confortable l’été.

Choisir les baies
Dans un bâtiment BBC-eiffinergie, ou RT 2012, le choix des fenêtres portes et portes fenêtres a un poids important, que ce soit en terme de confort visuel, de consommation d’énergie et de confort d’été.
Pour obtenir le label BBC- eiffinergie, le coefficient de déperdition thermique des baies vitrées (vitrage et menuiseries : Uw ) ne devra pas dépasser 1.6 W/m².K et pourra aller jusqu’à 0.7 W/m².K
Le coef A ( étanchéité à l’air ) devra répondre à la note 3 de manière à satisfaire pleinement le test de l’étanchéité à l’air du batiment, et ainsi contribuer à préserver le bon rendement de la VMC double flux.
Pour un bâtiment BBC –eiffinergie, ou RT 2012, on choisira systématiquement les fenêtres en fonction à la fois de leur coefficient Uw, de leur facteur solaire (S) et de leur facteur de transmission de lumière (FTL). Les facteurs solaires et les facteurs de transmission de lumière du jour dépendent du type de vitrage et de la surface respective du cadre et du vitrage. L’analyse thermique devra prendre en compte ces différents éléments.

A noter que le principe constructif en béton de chanvre projeté réduit considérablement les principales problématiques d’étanchéité à l’air noyant ainsi tous les fluides et réseaux à l’intérieur. Dans certains cas, les enduits de finitions suffisent, avec les bandes périphériques des menuiseries, contrairement aux principes constructifs des maisons, nécéssitants des films étanches à l’air, à un coût non négligeable, mais également de bonnes conditions de mises en oeuvre des adhésifs pour permettre une adhérence pérène.
Depuis le 01 janvier 2013, les constructions de maisons individuelles doivent répondre aux exigences de la RT 2012, qui remplace en quelques sorte la conception BBC.
Consultez la rubrique RT2012 sur la gauche de cette page.

LA MAISON PASSIVE:

 

mpmp

Une maison passive, c’est quoi ?

Une maison passive consomme 90% d’énergie de moins qu’une construction existante. Et même 75% de moins qu’une maison nouvellement construite. La consommation d’énergie d’une maison passive -correspond à 1,5 l par m2 et par an d’équivalent pétrole-, est encore nettement plus faible qu’une maison basse énergie. Et pourtant le confort est nettement supérieur ! La maison passive utilise au mieux toutes les sources de chaleur disponibles, comme la chaleur corporelle ou celle apportée par le soleil, ce qui réduit le chauffage à sa plus simple expression. C’est particulièrement les fenêtres et l’enveloppe composée d’une isolation extrêmement efficace dans les murs extérieurs, les toits et les sols qui permettent de garder la chaleur à l’intérieur. L’air frais sans courant d’air est fourni par une ventilation mécanique contrôlée qui récupère la chaleur de l’air sortant pour réchauffer l’air entrant

La maison passive est vraiment efficace énergétiquement, confortable, rentable et écologique La maison passive n’est pas une marque de commerce, mais un concept de construction, qui est ouvert à tous.

Pour consulter le guide de formation à la conception d’une maison Passive, cliquez ICI

EXEMPLE DE CONSTRUCTION D’UNE MAISON PASSIVE EN BETON DE CHANVRE

Résultat de la consommation Energie Primaire tous usages confondu de juin 2015 à juin 2016 = 113 kw/m2/an

l’exigence du Label PassifHouse est de 120 kw/m2/an

 

perspectivejpg

Réflexion:

l’Hiver : De larges et hautes baies orientées vers le sud en suivant la course du soleil, permettent un apport solaire suffisant pour être stocké durablement à l’intérieur du batiment, grace aux matériaux à forte inertie thermique dont les BTC (briques de terre crue). Le soir, tout cette energie stockée gratuitement relachera ses calories donnant la sensation d’un rayonnement par le sol et les murs.

L’Eté: Effet inverse en été, la forte inertie que procure la terre crue, et le béton de chanvre font office de climatisation naturelle, en absorbant l’éxcédent calorifique, pour les relacher la nuit par le principe de la surventillation nocture. Ainsi la boucle est bouclée, au petit matin les murs et sols peuvent repartir pour un cycle de 24 heures, assurant ainsi une fraicheur saine et naturelle ( sans clim ! ).

La facade Nord communique avec des espaces tampons à l’intérieur de la maison, sans dépasser 2,50 m de haut. Ici l’accent est mis sur les efforts de déperdition thermique par une réduction optimale de surfaces vitrées. Quelques centimètres d’épaisseur de béton de chanvre supplémentaires, sont idéalement prévus sur cette face, ainsi que du triple vitrage ( rappel: même un triple vitrage reste 5 fois moins performant qu’un mur ! ).

Descriptif :

– Ossature bois noyée dans le béton de chanvre à isolation répartie.

– Projection sur plaques de Fermacell faces intérieures

– Enduit chaux/sable teinté dans la masse sur façades extérieures.

– Couverture mono-pente végétalisée.

– Isolation toiture : laine de chanvre / ou ouate de cellulose.

– Menuiseries aluminium FE.ITE UW1,36 / et fibre de verre au Nord UW1,3

– Plancher Béton + béton d’argile;

– Murs BTC double face (séparation pièces de jour/pièces de nuit).

– Eau chaude sanitaire panneaux solaires thermiques.

– Tadelakt en salle de bains – Peinture à l’argile – Badigeon de chaux.

– VMC Double Flux ( Cube Aldes ).

– Chauffage : Presque inutile ! la VMC, grâce à un échangeur air/eau, est accouplée aux panneaux solaires et un poêle hydro à granulés en appoint pour préchauffer l’air entrant. Le principe permet ainsi de chauffer la maison grâce aux panneaux solaires thermiques en plus de l’eau chaude sanitaire.

Installation ext:

– Puits Canadien Hydraulique couplé à la VMC.

– Cuve de récupération d’eau de pluie

– Phytoépuration ( système Aquatiris )notre partenaire local

– Bassin naturel – notre partenaire local

– Autosuffisance Potagère, Fruitière, et Ornementale par système Permaculture. Notre partenaire PermacultureDesign

 

LE BETON DE CHANVRE AU SERVICE D'UNE CONSTRUCTION OU RENOVATION SAINE